Allocution du Ministre des Affaires étrangères Wang Yi à l'ouverture du symposium sur les relations sino-françaises

2014/03/28

Le 27 mars (heure locale), le Ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a assisté à Paris, ensemble avec son collègue français le Ministre Laurent Fabius, au symposium sur les relations sino-françaises, et y a prononcé une allocution. Voici le texte intégral :

Mesdames et Messieurs, Chers Amis,

C'est un grand plaisir pour moi d'assister, aux côtés de mon grand ami Laurent Fabius, au symposium sur les relations sino-françaises. Dans l'heureux contexte du cinquantenaire des relations diplomatiques sino-françaises et de la visite en France du Président Xi Jinping, ce symposium arrive à point nommé et revêt une signification importante. Je voudrais, tout à d'abord, saisir l'occasion pour remercier du fond du cœur les personnalités chinoises et françaises de différents milieux ayant travaillé et contribué au développement des relations entre nos deux pays. J'espère – et j'en suis convaincu – que le symposium d'aujourd'hui permettra des échanges enrichissants entre tous les participants et proposera des idées et pistes éclairantes pour un nouveau cinquantenaire des relations sino-françaises.

Il y a 50 ans, le Président Mao Zedong et le Général de Gaulle, avec la vision qui était la leur, ont pris la décision d'établir des relations diplomatiques entre la Chine et la France, une décision jalon comme le montre l'histoire. Depuis, la Chine et la France, dotées d'un esprit pionnier, ont pris l'initiative d'instaurer un partenariat global, d'ouvrir un dialogue stratégique et d'organiser les Années Croisées, et réalisé de nombreuses Premières en matière de relations bilatérales. Nos peuples ont bénéficié du développement des relations entre les deux pays, et surtout ces relations sont devenues un modèle de la coexistence harmonieuse entre les cultures orientale et occidentale et de la coopération gagnant-gagnant entre les grands pays, en faisant une importante contribution à la paix et à la stabilité du monde, ainsi qu'aux progrès et développement de l'humanité.

En cette année du cinquantenaire, les relations sino-françaises font face à d'importantes opportunités pour connaître un plus grand développement sur la base des acquis du passé. Le Président Xi Jinping, venu en visite d'Etat en France à l'occasion des 50 ans des relations diplomatiques, voudrait justement travailler avec les dirigeants français pour définir les orientations, élargir la voie et ouvrir des perspectives du développement des relations sino-françaises. Hier, le Président Xi Jinping et le Président François Hollande ont décidé ensemble de raffermir la confiance stratégique, d'approfondir l'intégration d'intérêts et d'amplifier les échanges humains entre les deux pays. Les deux Chefs d'Etat ont pris la décision d'ouvrir une nouvelle époque d'un partenariat global stratégique sino-français étroit et durable, une nouvelle décision jalon qui permettra d'inscrire un chapitre plus que magnifique dans les annales des relations sino-françaises.

La Chine et la France sont deux grands pays qui pèsent dans le monde. Leurs relations ont pour la caractéristique la plus marquante le caractère stratégique, pionnier et global. La portée des relations sino-françaises a très tôt dépassé le cadre bilatéral. Nous avons à faire le bilan des expériences réussies des cinquante ans passés et à, sur la base des réalisations acquises, prendre de la hauteur avec une vision élargie pour ouvrir une nouvelle époque d'un partenariat global stratégique sino-français étroit et durable.

Cette nouvelle époque appelle une largeur d'esprit et l'engagement commun de nos deux pays pour proposer plus d'idées sur l'ordre, les relations et les règles internationaux, promouvoir inlassablement la multipolarisation du monde, la démocratisation des relations internationales et l'évolution de l'ordre politique et économique international dans un sens plus juste et équitable.

Cette nouvelle époque appelle l'intensification de la concertation et de la coordination entre nos deux pays sur les grandes questions planétaires et les dossiers d'actualité régionale, et l'approfondissement de notre coopération dans de multiples domaines comme le maintien de la paix, la lutte antiterroriste, le changement climatique et la cybersécurité pour contribuer davantage à la préservation de la paix dans le monde et à la réponse aux différents défis qu'affrontent les hommes.

Cette nouvelle époque appelle le renforcement de la coproduction sino-française à haute technicité et tournée vers le marché international et l'accroissement des actions conjointes de nos deux pays dans la fabrication d'automobiles, d'avions et de satellites, ainsi que la promotion à l'international des technologies électronucléaires pour le grand bénéfice des peuples du monde.

Cette nouvelle époque appelle aussi l'intensification des échanges et coopérations culturels entre nos deux pays. La culture est un moteur profond du progrès social. La Chine et la France représentent éminemment les cultures orientale et occidentale. La rencontre culturelle fera rayonner d'un nouvel éclat les cultures traditionnelles et anciennes de nos deux pays et contribuera à éclairer le chemin du développement de l'humanité.

La rencontre d'hier entre les deux Chefs d'Etat a été un grand succès et constitue un pas important vers l'ouverture de la nouvelle époque des relations sino-françaises.

Il y a 50 ans, le Général de Gaulle a qualifié la Chine de nation plus vieille que l'histoire et indispensable pour le monde. 50 ans après, cette terre ancienne respire une vitalité rayonnante et la Chine devient un pays plus prometteur que l'avenir. La Chine est non seulement indispensable au monde, et plus que jamais, le monde a besoin d'elle. La Chine est l'atelier du monde, mais aussi s'émerge comme le marché du monde. Demeurant une destination importante des investissements étrangers, elle est en train de devenir un grand investisseur à l'étranger. Dans l'avenir, non seulement les « made in China » se trouveront partout dans le monde, mais aussi les « inventions chinoises » seront réputées dans les quatre coins du monde. Nous sommes convaincus que dans nos efforts pour préparer l'avenir, réaliser nos rêves et assumer nos responsabilités, nous aurons toujours le peuple français à nos côtés et que l'amitié entre la Chine et la France ne fera que se consolider et prospérer.

Pour terminer, je souhaite un plein succès au symposium sur les relations sino-françaises !

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114