Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Lu Kang sur la déclaration conjointe publiée par le Japon, les États-Unis et l'Australie au sujet des questions de la Mer de Chine méridionale et de la Mer de Chine orientale

2016/07/27

Q : Le 25 juillet, au Laos, les Ministres des Affaires étrangères du Japon, des États-Unis et de l'Australie ont tenu, en marge des Réunions des Ministres des Affaires étrangères sur la coopération en Asie de l'Est, un dialogue stratégique et publié une déclaration conjointe, faisant état des questions de la Mer de Chine méridionale et de la Mer de Chine orientale et exprimant de graves préoccupations concernant les différends concernés en Mer de Chine méridionales. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons pris note des informations concernées. Comme nous l'avons affirmé à maintes reprises, nous n'acceptons, ni ne reconnaissons la sentence illégale, nulle et non avenue, rendue par le Tribunal arbitral constitué à la demande des Philippines pour l'arbitrage concernant la Mer de Chine méridionale.

Cette sentence, qui dépasse la compétence de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et viole gravement les pratiques générales du droit international et de l'arbitrage, ne peut représenter le droit international. La Chine s'oppose fermement à toute revendication et à toute action faite sur la base de ladite sentence.

Depuis un certain temps, le Japon, les États-Unis et l'Australie invoquent constamment le droit international, mais en réalité, ils pratiquent toujours le « deux poids, deux mesures » à l'égard du droit international : ils y ont recours lorsqu'il leur convient et le rejettent dans le cas inverse. Ils ne sont pas du tout en position de faire des critiques irresponsables aux autres pays.

En effet, la Chine et les pays de l'ASEAN ont élaboré il y a bien longtemps une règle régionale qu'est la Déclaration sur la conduite des parties en Mer de Chine méridionale (DOC). Le jour où ces trois pays ont publié la soi-disant déclaration, les Ministres des Affaires étrangères de la Chine et des dix pays de l'ASEAN ont publié une déclaration conjointe sur la mise en œuvre globale et effective de la DOC, réaffirmant leur engagement pour un règlement pacifique des différends concernés par voie de négociations et de consultations entre les pays souverains directement intéressés.

Aucun des trois pays susmentionnés n'est partie directement intéressée par la question de la Mer de Chine méridionale. Nous exhortons les pays concernés à envisager et à traiter avec une attitude correcte la question de la Mer de Chine méridionale, à respecter effectivement les efforts des pays de la région pour préserver la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale, et à agir avec bonne foi en faveur de la paix, de la stabilité et de la prospérité en Asie-Pacifique.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114