Conférence de presse du 21 février 2017 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang

2017/02/21

Q : Le Ministère russe des Affaires étrangères a fait savoir le 20 février que le Représentant permanent de Russie auprès de l'ONU Vitaly Churkin est décédé le jour-même à New York. Quels sont vos commentaires sur le décès de l'Ambassadeur Vitaly Churkin ? Comment évaluez-vous la coopération sino-russe au sein des Nations Unies et dans d'autres enceintes multilatérales ?

R : Nous sommes choqués et attristés d'apprendre le décès soudain de l'Ambassadeur Vitaly Churkin et exprimons nos profondes condoléances à cet égard. L'Ambassadeur Vitaly Churkin est un diplomate exceptionnel et respecté. Son décès est une perte pour la Russie de même que pour la cause des Nations Unies.

La Chine et la Russie sont liées par un partenariat global de coordination stratégique. Membres permanents du Conseil de Sécurité, elles travaillent en étroite communication sur les questions d'actualité internationale et régionale, se soutiennent mutuellement et mènent une coopération fructueuse au sein des Nations Unies et dans d'autres organisations et enceintes multilatérales. Nous entendons continuer à travailler ensemble avec la Russie pour jouer un rôle constructif dans la préservation de la paix et de la sécurité internationales et la promotion du développement et de la coopération dans le monde.

Q : Le gouvernement chinois a annoncé ce week-end la suspension des importations de charbon de la RPDC. Quels sont les motifs de cette décision ? Qu'attendez-vous de cette mesure ?

R : Comme vous l'avez remarqué, les départements compétents chinois ont fait ce week-end une annonce sur ce sujet. L'application des résolutions du Conseil de Sécurité est une obligation commune des États membres des Nations Unies. La résolution 2321 du Conseil de Sécurité prévoit des restrictions précises sur le volume et la valeur des exportations de charbon en provenance de la RPDC aux États membres pour le mois de décembre 2016 et l'année 2017. Selon les statistiques des départements compétents chinois, les importations de charbon en provenance de la RPDC avoisinent, en valeur, le quota fixé dans cette résolution. Par conséquent, les départements compétents chinois ont annoncé la suspension pour cette année des importations de charbon de la RPDC. Cette décision, en conformité avec les dispositions pertinentes de la résolution 2321 du Conseil de Sécurité, s'inscrit dans l'exécution par la Chine de ses obligations internationales et est conforme à la législation chinoise. Elle traduit l'attitude responsable de la Chine sur la question nucléaire de la péninsule coréenne et sa volonté sincère d'appliquer les résolutions du Conseil de Sécurité.

Q : Les États-Unis ont annoncé l'envoi d'un groupe aéronaval en Mer de Chine méridionale pour une patrouille de routine. Comment réagissez-vous ?

R : Nous avons noté les informations en la matière. La Chine respecte depuis toujours la liberté de navigation et de survol en Mer de Chine méridionale dont jouissent les différents pays conformément au droit international, mais s'oppose à ce que les pays concernés menacent et compromettent, au nom de la « liberté de navigation et de survol », la souveraineté et la sécurité des États côtiers. Nous espérons que les pays concernés pourront agir davantage en faveur de la préservation de la paix et de la stabilité dans la région.

Q : Selon la presse américaine, les États-Unis et la RPDC préparent actuellement une rencontre entre des représentants de haut niveau de la RPDC et des anciens officiels de l'administration américaine, mais les récents gestes de la RPDC, dont le tir de missile, ont ajouté des incertitudes. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : La question nucléaire de la péninsule coréenne trouve son origine dans les problèmes entre la RPDC et les États-Unis. Nous soutenons depuis toujours le renforcement du dialogue et de la communication entre les parties concernées, y compris la RPDC et les États-Unis, afin d'approfondir la compréhension mutuelle et de trouver des solutions aux problèmes concernés par le dialogue et les consultations. Dans le contexte actuel, nous espérons que les différentes parties concernées pourront travailler davantage dans ce sens et jouer ensemble un rôle constructif pour le maintien de la paix et de la stabilité dans la péninsule coréenne et le règlement adéquat de la question nucléaire de la péninsule.

Q : Avez-vous de nouveaux commentaires sur le meurtre de Kim Jong Nam en Malaisie ?

R : Ces derniers temps, les médias suivent de très près cette affaire. Nous nous sommes exprimés à plusieurs à ce sujet. Nous avons pris note des informations en la matière et des remarques faites par la Malaisie sur ce sujet, et restons attentifs à l'évolution de cette affaire. Il s'agit de la mort d'un ressortissant de la RPDC en Malaisie. Vu les derniers développements de l'affaire, nous espérons que les parties concernées pourront régler adéquatement les questions par le dialogue et les consultations.

Q : Est-ce que le Roi saoudien sera bientôt en visite en Chine ?

R : La Chine et l'Arabie saoudite ont une relation amicale et les échanges bilatéraux de haut niveau sont fréquents. En janvier 2016, le Président Xi Jinping a effectué une visite d'État en Arabie saoudite au cours de laquelle les deux pays ont annoncé l'établissement d'un partenariat stratégique global. Nous souhaitons la bienvenue au Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud en Chine. Les deux parties restent en étroite communication là-dessus.

Q : Puisque c'est un groupe aéronaval et non un simple navire que les États-Unis enverront en Mer de Chine méridionale, pensez-vous qu'il s'agit là d'une provocation délibérée de la partie américaine ?

R : Grâce aux efforts conjugués de la Chine et des pays de l'ASEAN, la situation en Mer de Chine méridionale tend à se stabiliser et évolue dans un sens positif. Comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, nous espérons que les pays concernés, notamment les pays hors de la région, pourront respecter les efforts de la Chine et des pays de l'ASEAN, préserver et consolider la bonne dynamique d'aujourd'hui et agir davantage en faveur de la préservation de la paix et de la stabilité en Mer de Chine méridionale.

Q : Selon certains, il y a un lien entre la suspension par la Chine des importations de charbon de la RPDC et ce qui s'est passé récemment. Pourriez-vous le confirmer ?

R : J'ai déjà donné une réponse détaillée sur ce sujet. L'annonce faite par les départements compétents chinois s'inscrit dans les efforts de la Chine pour appliquer de façon intégrale et effective les résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité relatives à la RPDC.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114