Wang Yi participe à une réunion informelle Chine-Russie-Pakistan-Iran sur la question afghane

2021/09/17

Le 16 septembre 2021, heure locale, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a participé à une réunion informelle sur la question de l'Afghanistan à Douchanbé avec le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le Ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi et l'assistant du Ministre iranien des Affaires étrangères Seyed Rasoul Mousavi.

Wang Yi a dit : « À l'occasion de notre participation conjointe à la réunion concernée de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), en tant que pays voisins importants de l'Afghanistan et pays influents de la région, nos quatre pays ont la nécessité de renforcer la communication et la coordination, de parler d'une voix concertée, d'exercer un impact positif et de jouer un rôle constructif dans la promotion de la transition en douceur de la situation en Afghanistan. »

Wang Yi a indiqué que la situation actuelle en Afghanistan se trouvait à une période critique de la transformation d'un état chaotique en ordre. Bien que la guerre en Afghanistan soit terminée, la question afghane n'est pas encore résolue. La politique du plus fort, l'intervention militaire et la soi-disant « transformation démocratique » sont les causes profondes de la situation actuelle en Afghanistan. Le retrait précipité d'Afghanistan des États-Unis et de leurs alliés y a causé de nouveaux problèmes. La nouvelle structure politique de l'Afghanistan n'a pas encore été établie, à qui s'ajoutent les contradictions ethniques et religieuses compliquées et des risques évidents tels que les conflits locaux et le problème du bien-être du peuple, le futur développement du pays est ainsi confronté à des incertitudes.

Wang Yi a avancé une proposition en cinq points en matière de coordination et de coopération entre les quatre pays sur l'Afghanistan dans la prochaine étape :

Premièrement, exhorter les États-Unis à s'acquitter effectivement de leurs responsabilités et obligations. Les quatre pays doivent travailler avec davantage de pays partageant des points de vue similaires pour exhorter les États-Unis à en tirer des leçons, à assumer la responsabilité principale pour la reconstruction de l'Afghanistan et à fournir une aide sur les plans économique, humanitaire et du bien-être de la population, au lieu de rejeter leurs responsabilités sur autrui et de s'en aller sans se soucier de rien.

Deuxièmement, engager des contacts avec l'Afghanistan pour le guider. L'Afghanistan a mis en place un gouvernement intérimaire et ses politiques intérieures et étrangères n'ont pas encore pris forme. Sur la base du respect effectif de la souveraineté, de l'indépendance et de l'intégrité territoriale de l'Afghanistan, nous devons mettre en œuvre le principe du « processus de paix dirigé et pris en charge par les Afghans », soutenir le peuple afghan dans son choix indépendant d'une voie de développement, et faire en sorte que l'Afghanistan mette en place une structure politique large et inclusive, poursuive des politiques intérieures et étrangères modérées et prudentes ainsi qu'une politique de voisinage d'amitié et respecte les droits fondamentaux des minorités ethniques, des femmes et des enfants.

Troisièmement, éviter les retombées des risques sécuritaires. Les Talibans afghans ont promis maintes fois de n'autoriser aucune force à utiliser le territoire afghan pour nuire aux intérêts de sécurité des pays voisins. Nous espérons voir les nouvelles autorités afghanes honorer leurs engagements, rompre nettement les liens avec toutes les forces terroristes, et en particulier, combattre résolument celles qui ciblent les pays voisins.

Quatrièmement, encourager toutes les parties à déployer des efforts concertés pour aider l'Afghanistan. À l'heure actuelle, près de la moitié de la population afghane vit en dessous du seuil de pauvreté, 14 millions de personnes sont confrontées à une crise alimentaire et la situation de la pandémie de COVID-19 y est également sous-estimée. La Chine fournira du matériel d'aide humanitaire d'urgence et fera don de vaccins au peuple afghan. En tant que pays voisins importants de l'Afghanistan, nous devons non seulement prendre en compte ses préoccupations et fournir en temps opportun ce dont il a un besoin urgent, mais aussi encourager les autres pays de la région et les organisations internationales à donner un coup de main au peuple afghan pour l'aider à surmonter les difficultés.

Cinquièmement, aider l'Afghanistan à participer à la coopération régionale. Dans une perspective à long terme, nous pouvons nous baser sur la tendance générale de la région marquée par la stabilité et le développement pour aider l'Afghanistan à développer progressivement ses capacités de développement indépendant et durable et à participer à la coopération économique régionale et au réseau d'interconnexion de sorte qu'il se débarrasse de la pauvreté et de l'état de retard et parvienne au développement économique.

Wang Yi a déclaré que les pays de la région avaient trois attentes principales pour le nouveau régime afghan : l'inclusion, la lutte contre le terrorisme et le bon voisinage. Ce n'est qu'avec ces trois caractéristiques que l'Afghanistan pourra construire un fondement politique stable et durable et que les pays de la région, en particulier les voisins de l'Afghanistan, pourront protéger leurs droits et intérêts légitimes respectifs. La Chine est disposée à renforcer la coordination avec la Russie, le Pakistan, l'Iran et d'autres pays de la région et à jouer un rôle constructif dans la prévention du chaos, le maintien de la stabilité, la lutte contre le terrorisme et la violence, la paix et la reconstruction en Afghanistan ainsi que la réalisation ultime de la paix durable dans la région.

Les autres parties participant à la réunion ont déclaré que le règlement de la question afghane nécessitait de la sagesse et des efforts collectifs. Il est très utile pour la Chine, la Russie, le Pakistan et l'Iran, pays voisins de l'Afghanistan qui subiront le plus directement les éventuelles retombées de la question afghane, d'engager d'amples communications à cet égard. Les quatre pays doivent parler d'une même voix, envoyer au peuple afghan et à toute la région, voire à la communauté internationale un signal clair et unanime et créer un bon environnement extérieur pour que le peuple afghan décide son destin lui-même et que l'Afghanistan établisse un gouvernement inclusif représentant différentes ethnies et religions. Les participants ont émis le souhait que les Talibans afghans rompent complètement les liens avec toutes sortes d'organisations terroristes et ont demandé à la communauté internationale, en particulier les États-Unis et leurs alliés, d'assumer leur part de responsabilité pour répondre à la crise humanitaire en Afghanistan.

Les quatre parties sont convenues de continuer de renforcer leur communication et leur coordination en fonction de la situation en Afghanistan.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114