Conférence de presse du 8 mars 2022 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

2022-03-08 23:55

Shenzhen TV : Récemment, les laboratoires biologiques américains en Ukraine ont attiré beaucoup d’attention. L’Ambassade des États-Unis en Ukraine aurait supprimé à la hâte les informations relatives à ces laboratoires. Avez-vous un commentaire à faire ?

Zhao Lijian : Ces derniers temps, les laboratoires biologiques américains en Ukraine ont effectivement attiré beaucoup d’attention. Selon des reportages, une grande quantité de virus dangereux est stockée dans ces installations. La Russie a découvert au cours de ses opérations militaires que les États-Unis utilisent ces installations pour mener des plans bio-militaires.

Selon les données publiées par les États-Unis, ils possèdent 26 laboratoires biologiques et autres installations connexes en Ukraine, sur lesquels le Département américain de la Défense exerce un contrôle absolu. Tous les agents pathogènes dangereux présents en Ukraine doivent être stockés dans ces laboratoires et toutes les activités de recherche sont dirigées par la partie américaine. Sans l’approbation des États-Unis, aucune information ne doit être divulguée au public.

Dans les circonstances actuelles, pour la santé et la sécurité des personnes en Ukraine, dans les régions voisines et au-delà, nous appelons les parties concernées à assurer la sécurité de ces laboratoires. Les États-Unis, en particulier, en tant que partie qui connaît le mieux ces laboratoires, devraient divulguer des informations spécifiques dès que possible, notamment quels virus sont stockés et quelles recherches ont été menées.

Je tiens également à souligner que les activités militaires biologiques des États-Unis en Ukraine ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Sous des prétextes tels que la coopération pour réduire les risques liés à la sécurité biologique et le renforcement de la santé publique mondiale, les États-Unis contrôlent 336 laboratoires biologiques dans 30 pays. 336, vous avez bien entendu. Ils mènent également de nombreuses activités militaires biologiques sur la base de Fort Detrick dans leur pays.

Quelle est la véritable intention des États-Unis ? Qu’ont-ils fait spécifiquement ? La communauté internationale a des doutes depuis longtemps. Cependant, les États-Unis ont toujours fait de l’obstruction, et ont même qualifié les doutes de la communauté internationale de désinformation. En outre, les États-Unis ont été les seuls à faire obstacle à la mise en place d’un mécanisme de vérification de la Convention sur les armes biologiques et à refuser la vérification de leurs installations biologiques sur leur territoire et à l’étranger au cours des deux dernières décennies. Cela a suscité une inquiétude plus profonde au sein de la communauté internationale. Une fois encore, nous exhortons les États-Unis à donner des éclaircissements sur leurs activités militaires biologiques sur leur territoire et à l’étranger, et à se soumettre à une vérification multilatérale.

AFP : Hier, le ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré que la Chine était prête à aider à la médiation pour la paix en Ukraine. Pourriez-vous donner des détails sur ce que cela signifie ? La Chine a-t-elle fait une telle proposition à la Russie ou à l’Ukraine ?

Zhao Lijian : Je peux vous dire que la Chine soutient et encourage tous les efforts diplomatiques propices à une résolution pacifique de la crise ukrainienne. Nous sommes prêts à continuer à jouer un rôle constructif dans la facilitation du dialogue en faveur de la paix et à travailler aux côtés de la communauté internationale, le cas échéant, pour mener la médiation nécessaire.

CCTV : Selon des reportages, l’Hôpital de l’amitié Chine-Cambodge de Tboung Khmum a été officiellement mis en service après trois ans de construction. L’ambassadeur de Chine au Cambodge Wang Wentian et le Premier ministre cambodgien Hun Sen ont présidé la cérémonie d’inauguration. Pourriez-vous nous donner plus d’informations ?

Zhao Lijian : La Chine et le Cambodge sont des partenaires stratégiques globaux qui travaillent activement à une coopération de qualité dans le cadre de « la Ceinture et la Route ». Nouveau résultat majeur de l’amitié et de la coopération Chine-Cambodge, l’Hôpital de l’amitié Chine-Cambodge Tboung Khmum est le plus grand hôpital provincial du Cambodge et fournira des services médicaux et de santé de qualité aux habitants des cinq provinces du nord et enrichira davantage la communauté de destin Chine-Cambodge. La Chine continuera à mener une coopération médicale et sanitaire avec le Cambodge et à soutenir le pays dans le développement de son économie et l’amélioration des moyens de subsistance de la population.

The Paper : L’enquête sur le climat des affaires 2022 publiée par AmCham China le 8 mars montre que 58 % des entreprises sondées ont vu leurs revenus augmenter en 2021. La Chine reste une des trois premières destinations d’investissement prioritaires pour 60% des plans d’investissement mondiaux à court terme des entreprises membres. 66% des entreprises membres prévoient d’augmenter leurs investissements en Chine en 2022. 83% d’entre elles n’envisagent pas de délocaliser leur fabrication ou leur approvisionnement en dehors de la Chine. Avez-vous un commentaire à faire ?

Zhao Lijian : Le rapport d’enquête publié par la Chambre de commerce américaine en République populaire de Chine (AmCham China) est une nouvelle approbation par les entreprises étrangères de l’environnement d’investissement et d’affaires de la Chine et un vote de confiance dans le développement de la Chine. Pour ce qui est de l’avenir, la forte résilience, l’énorme potentiel et les fondamentaux qui soutiennent la croissance à long terme de l’économie chinoise restent inchangés. La Chine continuera à approfondir les réformes, à élargir l’ouverture et à favoriser un environnement commercial respectueux des règles du marché, de l’État de droit et des normes internationales. Cela offrira davantage d’opportunités aux entreprises étrangères, y compris celles des États-Unis, qui investissent et opèrent en Chine.

Les relations économiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis sont, par nature, mutuellement bénéfiques et gagnant-gagnant. Tout en réalisant d’énormes bénéfices en Chine, les entreprises américaines contribuent également au développement économique de la Chine. Nous espérons que le gouvernement américain pourra adhérer à la vision d’ouverture, d’inclusion, de bénéfices mutuels et de résultats gagnant-gagnant, mettra fin aux restrictions et aux répressions injustifiées à l’encontre des entreprises chinoises et créera des conditions favorables au développement sain de la coopération économique et commerciale entre la Chine et les États-Unis.

China Daily : Comme nous l’avons appris, la partie turque a récemment déclaré qu’en raison du manquement de la Grèce à l’obligation de démilitarisation dans l’est de la mer Égée conformément au Traité de Lausanne et au Traité de paix de Paris, la Turquie a le droit de remettre en question la souveraineté de la Grèce sur les îles concernées. Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a déclaré qu’il faciliterait les discussions sur la souveraineté des îles avec les parties concernées par les traités. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : La Chine est toujours d’avis que la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées et défendues. L’escalade des tensions dans la région de la Méditerranée orientale ne sert les intérêts d’aucune partie. Nous espérons que les parties concernées pourront résoudre leurs différends par le dialogue et la consultation, éviteront de prendre des mesures susceptibles d’accroître les tensions et préserveront conjointement la paix et la stabilité dans la région de la Méditerranée orientale.

Bloomberg : Les Nations Unies ont déclaré que 1,7 million de personnes avaient fui l’Ukraine. Elles ont également déclaré que plus de 400 civils avaient été tués. Et la Banque mondiale a approuvé un programme de soutien de 700 millions de dollars pour l’Ukraine. La Chine a-t-elle une nouvelle position aujourd’hui sur la question de savoir si la Russie a effectivement envahi l’Ukraine ou non ?

Zhao Lijian : La position de la Chine sur la question de l’Ukraine est claire et cohérente. Le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi l’a expliquée en détail lors de la conférence de presse d’hier, en marge des deux sessions.

Hubei Media Group : Alice Weidel, co-leader du parti politique allemand Alternative pour l’Allemagne (AfD), a déclaré en public que les partisans de la ligne dure en Occident qui s’accrochent à la mentalité dépassée de la guerre froide ont promis à l’Ukraine l’impossible adhésion à l’OTAN, niant ainsi avec arrogance le statut de grande puissance de la Russie. C’est un échec historique. Les sanctions ne pourront pas mettre fin à la guerre en Ukraine. Toutes les parties doivent considérer la géopolitique avec réalisme et sang-froid et faire tous les efforts possibles pour créer une architecture de sécurité européenne, en transcendant la « pensée en noir et blanc selon laquelle nous sommes l’Ouest et eux l’Est ». Avez-vous un commentaire à faire ?

Zhao Lijian : C’est un point de vue très rationnel et pénétrant. En fait, dès 1997, George Kennan, ancien ambassadeur des États-Unis en Union soviétique, a averti que l’élargissement de l’OTAN jusqu’aux frontières de la Russie serait l’erreur la plus fatale de la politique américaine de toute l’après-guerre froide. En 2014, M. Kissinger a déclaré que l’Ukraine ne devait pas être l’avant-poste d’une des parties contre l’autre, et que l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN serait une « ligne rouge ». Le professeur américain John Mearsheimer a déclaré en 2015 que, bien que guidés par la doctrine Monroe, les États-Unis n’ont jamais cessé leurs efforts pour entraîner l’Ukraine dans le camp occidental. La Russie, en tant que grande puissance, n’acceptera jamais une telle démarche de la part des États-Unis et de l’Occident. Thomas L. Friedman, célèbre expert américain en affaires internationales, a déclaré dans un récent article que l’Amérique et l’OTAN ne sont pas des spectateurs innocents dans la crise ukrainienne. Selon lui, la décision des États-Unis d’étendre l’OTAN vers l’est est une « énorme bûche » qui alimente ce feu. Malheureusement, ces évaluations justes, objectives et rationnelles n’ont pas été intégrées dans la politique des États-Unis, de l’Occident et de l’OTAN.

La Chine estime toujours que la sécurité d’un pays ne doit pas se faire au détriment de la sécurité d’autres pays et que la sécurité régionale doit encore moins être assurée par l’expansion des blocs militaires. La question de l’Ukraine va bien au-delà du cadre bilatéral des relations Russie-Ukraine. Dans le contexte des cinq cycles consécutifs d’expansion de l’OTAN vers l’est, les demandes légitimes de la Russie en matière de sécurité doivent être prises au sérieux et traitées de manière appropriée. Comme l’a déclaré hier le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, pour résoudre la crise actuelle, nous devons défendre les buts et principes de la Charte des Nations unies et respecter et protéger la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays. Nous devons adhérer au principe de la sécurité indivisible et prendre en compte les préoccupations légitimes des parties concernées. Nous devons régler les différends par des moyens pacifiques, à travers le dialogue et la négociation. Et nous devons garder à l’esprit la paix et la stabilité à long terme de la région et mettre en place une architecture de sécurité européenne équilibrée, efficace et durable. La Chine est prête à continuer à jouer un rôle constructif pour faciliter le dialogue en faveur de la paix et à travailler aux côtés de la communauté internationale, le cas échéant, pour mener la médiation nécessaire.

Bloomberg : Le Ministère vietnamien des Affaires étrangères a déclaré avoir demandé à la Chine de ne pas violer la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam lors d’exercices militaires. Ces commentaires sont évidemment une réponse aux exercices militaires chinois qui se déroulent en mer entre Hainan et le Vietnam du 4 au 15 mars. Le Ministère chinois des Affaires étrangères a-t-il un commentaire à faire ?

Zhao Lijian : La Chine mène des exercices militaires à sa propre porte. Cela est raisonnable, légal et irréprochable.

*******************

C’est aujourd’hui la Journée internationale de la femme. Comme l’a dit le président Mao Zedong, les femmes portent la moitié du ciel. Grâce à elles, le monde est un endroit plus aimant. Elles remplissent les familles de chaleur et ajoutent des couleurs brillantes à la vie. Je tiens à leur adresser mes meilleurs vœux en cette journée spéciale. Puissiez-vous vivre votre rêve, rester jeunes de cœur et rayonner de beauté, de grâce et de bonheur.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114