Conférence de presse du 20 juin 2023 tenue par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Mao Ning

2023-06-20 23:00

Le Quotidien du Peuple : La partie chinoise a annoncé ce matin que les Premiers ministres de la Barbade, de la Mongolie, de la Nouvelle-Zélande et du Vietnam se rendront en Chine. Pourriez-vous nous en dire plus sur ces programmes et sur les attentes de la Chine à l’égard de ces visites ?

Mao Ning : À l’invitation du Premier ministre Li Qiang, la Première ministre Mia Mottley de la Barbade, le Premier ministre Luvsannamsrai Oyun-Erdene de la Mongolie, le Premier ministre Chris Hipkins de la Nouvelle-Zélande et le Premier ministre Pham Minh Chinh du Vietnam participeront au 14e Forum d’été de Davos à Tianjin et effectueront une visite officielle en Chine.

La Barbade est un pays important des Caraïbes et un partenaire de coopération important de la Chine dans cette région. Nos deux pays jouissent d’une amitié traditionnelle. Depuis l’établissement des relations diplomatiques il y a 46 ans, nous avons approfondi la confiance politique mutuelle et la coopération fructueuse dans divers domaines, ce qui a apporté des avantages tangibles à nos deux peuples. La visite de la Première ministre Mia Mottley est une bonne occasion pour les deux parties de renforcer la confiance politique mutuelle, d’étendre la coopération pratique et de faire progresser les relations bilatérales vers des sommets plus élevés et des perspectives plus prometteuses. Au cours de la visite de la Première ministre Mia Mottley, les dirigeants des deux parties procéderont à un échange de vues approfondi sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d’intérêt commun et partageront leur expérience en matière de gouvernance.

La Chine et la Mongolie sont des voisins amicaux liés par des montagnes et des cours d’eau. Ces dernières années, les relations bilatérales ont maintenu une bonne dynamique de développement grâce à des échanges fréquents à haut niveau et à l’approfondissement de la coopération dans tous les domaines. Lors de la visite d’État du président Ukhnaagiin Khurelsuh en Chine en novembre dernier, le président Xi Jinping a conclu avec lui des accords importants sur la collaboration pour faire progresser la modernisation et construire une communauté de destin Chine-Mongolie caractérisée par la coexistence pacifique, le soutien mutuel et la coopération gagnant-gagnant. La Chine attache une grande importance à la visite prochaine du Premier ministre Luvsannamsrai Oyun-Erdene et espère approfondir la confiance politique mutuelle, enrichir notre partenariat stratégique global et poursuivre la construction d’une communauté de destin Chine-Mongolie grâce à cette visite.

La Chine et la Nouvelle-Zélande sont des partenaires de coopération importants l’une pour l’autre. L’année dernière, nous avons célébré ensemble le 50e anniversaire de l’établissement de nos relations diplomatiques. L’année prochaine, nous célébrerons le 10e anniversaire de l’établissement de notre partenariat stratégique global. Depuis plus d’un demi-siècle, les relations entre la Chine et la Nouvelle-Zélande maintiennent un développement sain et régulier, créant de nombreux « premiers ». La coopération dans divers domaines a profité aux deux peuples et a contribué de manière significative à la paix, à la stabilité et à la prospérité de la région. Il s’agit de la première visite du Premier ministre Chris Hipkins en Chine depuis son entrée en fonction. Les dirigeants des deux parties procéderont à un échange de vues approfondi sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d’intérêt commun. La partie chinoise espère que cette visite sera l’occasion de renforcer la confiance mutuelle, d’élargir les échanges, de faire progresser la coopération et d’approfondir notre partenariat stratégique global pour le plus grand bénéfice des deux pays et des deux peuples.

Le Vietnam est notre voisin socialiste. En 2022, après la clôture du XXe congrès national du PCC, le secrétaire général Xi Jinping a invité le secrétaire général Nguyen Phu Trong à se rendre en Chine. Les deux dirigeants ont conjointement élaboré le plan du partenariat stratégique global de coopération entre la Chine et le Vietnam dans la nouvelle ère. Depuis le début de l’année, les deux parties gardent de fréquentes interactions de haut niveau, les échanges et la coopération entre divers départements et au niveau des collectivités locales se sont rapidement repris, et les accords communs de haut niveau se traduisent régulièrement par des résultats concrets. Au cours de la visite du Premier ministre Pham Minh Chinh, les deux parties discuteront des idées et des mesures à prendre pour mettre en œuvre les accords communs des hauts dirigeants du parti et, en particulier, échangeront leurs points de vue sur l’approfondissement de la coopération de « la Ceinture et la Route », l’amélioration de la connectivité et la stabilisation des chaînes industrielles et d’approvisionnement. Nous sommes convaincus que cette visite renforcera la bonne dynamique de développement des relations bilatérales et favorisera de solides progrès dans l’approfondissement de notre coopération stratégique globale.

Hubei TV : Le 24 juin de l’année dernière, le président Xi Jinping a accueilli le Dialogue de haut niveau sur le développement mondial et a annoncé 32 mesures de coopération pratique dans le cadre des efforts déployés par la Chine pour mettre en œuvre l’Initiative pour le développement mondial, qui ont reçu un soutien et une réponse positifs de la part de la communauté internationale. Nous avons noté qu’à l’occasion du premier anniversaire du dialogue de haut niveau sur le développement mondial, le Centre des connaissances internationales sur le développement a publié aujourd’hui le Rapport d’avancement sur l’Initiative pour le développement mondial. Pourriez-vous partager plus d’informations concernées avec nous ?

Mao Ning : En septembre 2021, le président Xi Jinping a proposé l’Initiative pour le développement mondial, qui a été chaleureusement soutenue et approuvée par la communauté internationale. En juin dernier, le président Xi Jinping a présidé le dialogue de haut niveau sur le développement mondial, traçant la voie de la mise en œuvre de l’Initiative pour le développement mondial et obtenant des résultats fructueux. Au cours de l’année écoulée, grâce à des efforts concertés, l’Initiative pour le développement mondial a permis de définir une voie de coopération plus claire et des mécanismes de coopération plus efficaces. La coopération dans les huit domaines prioritaires a progressé régulièrement, avec une liste de projets de plus en plus longue et une réserve de ressources de développement de plus en plus importante, ce qui témoigne d’une bonne dynamique de progrès à tous les niveaux, avec des priorités claires. L’Initiative pour le développement mondial est ainsi devenue un outil efficace pour dégager un consensus international sur le développement et galvaniser les actions de coopération, ce qui a permis d’obtenir de nombreuses récoltes précoces.

À l’occasion du premier anniversaire du dialogue de haut niveau sur le développement mondial, le lancement du Rapport d’avancement sur la mise en œuvre de l’Initiative pour le développement mondial, rédigé par le Centre chinois de connaissances sur le développement international, a eu lieu à Beijing. En tant que premier rapport d’étape sur l’Initiative pour le développement mondial, ce document revêt une importance unique. Des envoyés diplomatiques et des représentants d’organisations internationales en Chine ont assisté à l’événement. Toutes les parties ont salué le rôle actif et important de l’Initiative dans la mise en commun du consensus mondial sur le développement et dans l’accélération de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, ont exprimé leur satisfaction quant aux progrès de l’Initiative et ont estimé que la coopération pratique de l’Initiative a effectivement augmenté le bien-être des peuples dans les pays en développement, en particulier celui des membres du Groupe d’amis de l’Initiative pour le développement mondial. Elles ont également exprimé leur volonté de continuer à collaborer avec la Chine pour mettre en œuvre l’Initiative afin de contribuer à la réalisation de tous les objectifs de développement durable comme prévu.

L’Initiative pour le développement mondial proposée par la Chine appelle des actions du monde. La Chine salue l’attention et le soutien à l’égard de l’Initiative pour le développement mondial par toutes les parties et attend avec impatience toute contribution d’idées, de projets, de financement et d’action à l’Initiative. Et la Chine est prête à travailler avec la communauté internationale pour promouvoir le développement sain et régulier de la coopération pratique en matière d’Initiative pour le développement mondial, et contribuer à une mise en œuvre plus rapide de l’Agenda 2030 pour le développement durable, afin qu’aucun pays ou individu ne soit laissé pour compte.

Reuters : À la suite de la rencontre entre le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Qin Gang et le secrétaire d’État américain Antony Blinken, la Chine et les États-Unis ont convenu de discuter de l’augmentation du nombre de vols de passagers et de l’accueil d’un plus grand nombre d’étudiants et d’hommes d’affaires dans les pays de l’un et de l’autre. Quelles sont les mesures en cours pour mettre en œuvre ces accords communs ? Quand les deux pays commenceront-ils à augmenter le nombre de vols ? Combien de vols supplémentaires seront ajoutés ?

Mao Ning : Le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Qin Gang et le secrétaire d’État Antony Blinken sont parvenus à un accord positif sur la promotion des échanges entre les deux peuples. Les deux parties ont convenu d’encourager davantage d’échanges humains et dans le domaine de l’éducation, et ont eu des discussions positives sur l’augmentation des vols de passagers entre les deux pays. Un plus grand nombre d’élèves, de chercheurs et d’hommes d’affaires sont invités à se rendre dans l’autre pays et un soutien et des facilités leur seront accordés à cette fin. Les services compétents de la Chine et des États-Unis restent en contact sur l’augmentation du nombre de vols de passagers. Nous sommes prêts à travailler avec les États-Unis pour promouvoir l’augmentation des vols d’une manière flexible et pragmatique.

Yonhap News Agency : Lors d’une conférence de presse tenue le 19 juin, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a souligné le rôle important de la Chine pour demander la République populaire démocratique de Corée à participer au dialogue et à mettre fin à son comportement dangereux. Quelle est la position de la Chine à ce sujet ?

Mao Ning : Le nœud des problèmes de la péninsule coréenne est très clair. Toutes les parties doivent y faire face sans détour, assumer leurs responsabilités respectives et répondre aux préoccupations légitimes de toutes les parties de manière équilibrée par le biais d’un dialogue constructif. La position de la Chine sur les questions relatives à la péninsule est cohérente et nous continuerons à jouer un rôle constructif dans la promotion du règlement politique des questions relatives à la péninsule.

CCTV : Selon les rapports, des dirigeants des pays africains, dont l’Afrique du Sud, le Sénégal, la Zambie, les Comores, l’Égypte, la République du Congo et l’Ouganda, se sont rendus en Ukraine et en Russie afin d’assurer une médiation active sur la question de l’Ukraine. Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a invité les pays africains au Sommet mondial pour la paix proposé par l’Ukraine. Le président russe, Vladimir Poutine, a indiqué que la Russie se félicitait de l’approche équilibrée des pays africains à l’égard de la crise ukrainienne. Comment la Chine perçoit-elle les efforts de médiation des pays africains sur la question de l’Ukraine ?

Mao Ning : La Chine soutient tous les efforts visant à un règlement pacifique de la crise ukrainienne et salue le rôle positif joué par l’Afrique du Sud et d’autres pays africains à cet égard. Leurs efforts reflètent bien l’appel commun de la communauté internationale à la fin des hostilités et à la désescalade des tensions. Les faits ont montré que la guerre et les sanctions ne résoudraient aucun problème et que le dialogue et la négociation seraient la seule issue viable. La Chine est prête à travailler avec toutes les parties, y compris les pays africains, pour créer des conditions favorables à un règlement politique de la crise ukrainienne.

Bloomberg : Le Wall Street Journal, citant des responsables américains, rapporte que la Chine et Cuba négocient la création d’un nouveau centre d’entraînement militaire conjoint sur l’île. Le rapport indique également que les négociations sont à un stade avancé. Quelle est la réponse du ministère des Affaires étrangères à ce rapport ?

Mao Ning : Je ne suis pas au courant de ce que vous avez mentionné. Nous espérons que les parties concernées consacreront leur temps et leurs efforts à des activités propices à la confiance mutuelle, à la paix, à la stabilité et au développement de la région.

RIA Novosti : Le bureau du Premier ministre du Bangladesh a déclaré à RIA Novosti le 19 juin que le Bangladesh avait officiellement demandé à adhérer aux BRICS. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Mao Ning : En tant que plateforme importante pour la coopération entre les marchés émergents et les pays en développement, les BRICS s’engagent à défendre le multilatéralisme, à faire progresser vigoureusement la réforme du système de gouvernance mondiale et à accroître la représentation et la voix des marchés émergents et des pays en développement. L’expansion des BRICS est un consensus politique atteint par les cinq membres des BRICS. La Chine s’engage toujours à faire progresser l’expansion des BRICS et salue l’adhésion de davantage de pays partageant les mêmes idées à la grande famille des BRICS.

Reuters : Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a déclaré que les États-Unis poursuivaient leurs discussions avec la Chine en vue de la libération de trois citoyens américains détenus en Chine. Les États-Unis ont déclaré que ces trois Américains avaient été détenus à tort. Quel est l’état d’avancement des négociations ?

Mao Ning : La Chine est un pays régi par l’État de droit et les affaires concernées sont traitées conformément à la loi. Il n’y a pas de problème de « détention injustifiée ».

Reuters : Plus de 100 chefs d’État et de gouvernement devraient participer au Sommet pour un nouveau pacte financier mondial qui se tiendra à Paris du 22 au 23 juin. La Chine a confirmé sa participation au sommet lors de la visite en Chine du président français Emmanuel Macron en avril. Le Premier ministre Li Qiang étant actuellement en Europe, assistera-t-il au sommet ?

Mao Ning : La Chine a annoncé la semaine dernière que le Premier ministre Li Qiang se rendrait en Allemagne et en France. Au cours de sa visite en France, l’une des activités importantes de son programme sera de participer au Sommet pour un nouveau pacte financier mondial proposé par le président Emmanuel Macron sur invitation.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114