Conférence de presse du 21 avril 2014

2014/04/21

Le 21 avril 2014, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Qin Gang a tenu une conférence de presse.

Qin Gang : Les gouvernements chinois et britannique organiseront, le 23 avril à Beijing, la deuxième réunion du Dialogue de haut niveau sur les échanges humains entre la Chine et le Royaume-Uni. Cette réunion placée sous le thème « Partager le futur à travers les échanges et l'inspiration mutuelle » sera coprésidée par Mme Liu Yandong, Vice-Premier Ministre du Conseil des Affaires d'Etat de Chine et Président chinois du dialogue, et M. Jeremy Hunt, Secrétaire d'État britannique à la Santé et Président britannique de ce mécanisme, qui s'y exprimeront respectivement. Ce sera la première réunion organisée en Chine depuis la création de ce dialogue.

Q : Selon des informations, une juridiction chinoise a procédé à une exécution forcée de la décision rendue à la suite du procès contre Mitsui OSK Lines. Le gouvernement japonais a fait savoir que l'acte entrepris par la partie chinoise pourrait compromettre les relations nippo-chinoises. Est-ce que vous êtes d'accord avec ces propos ? Et est-ce que l'acte chinois est à l'encontre de l'esprit de la Déclaration conjointe sino-japonaise selon laquelle la Chine renonce aux indemnités de guerre ?

R : Le procès que vous avez évoqué est un simple procès commercial. La juridiction chinoise concernée a déjà publié officiellement des informations à ce sujet. Le jugement final du procès a été prononcé en août 2010, et les parties ont par la suite eu plusieurs contacts pour essayer de trouver une procédure amiable, mais en vain. Dans ce contexte, la cour chinoise a procédé à l'exécution forcée sur la demande de la partie requérante. L'affaire en question n'a rien à voir avec les indemnités de la guerre sino-japonaise. La position du gouvernement chinois de s'en tenir aux principes de la Déclaration conjointe sino-japonaise et de les préserver n'a pas changé. Nous continuerons à protéger en vertu de la loi les droits et intérêts légitimes des entreprises étrangères en Chine.

Q : Selon des informations, le Représentant spécial du gouvernement chinois pour les affaires de la Péninsule coréenne Wu Dawei s'est entretenu la semaine dernière avec le Représentant spécial du Département d'Etat américain pour la politique envers la RPDC Glyn Davies. Veuillez nous en donner plus de détails.

R : La semaine dernière, sur l'invitation du Représentant spécial du Département d'Etat américain pour la politique envers la RPDC Glyn Davies, le Représentant spécial du gouvernement chinois pour les affaires de la Péninsule coréenne Wu Dawei s'est rendu en visite aux Etats-Unis et a eu des échanges de vues francs, approfondis et amples avec la partie américaine sur la reprise des pourparlers à Six, la dénucléarisation de la Péninsule coréenne et la préservation de la paix et de la stabilité sur la Péninsule. A en juger par les résultats de cette visite, les points de vue communs se multiplient et les divergences diminuent. Nous entendons maintenir les échanges et concertations avec la partie américaine et les autres parties concernées pour continuer à jouer notre rôle constructif en vue des négociations et de la paix.

Q : Selon des informations, le Premier Ministre japonais Shinzo Abe a déposé des offrandes au sanctuaire Yasukuni le 21 courant. Qu'en dites-vous ?

R : Des criminels de guerre de Classe A de la Seconde guerre mondiale vénérés dans le sanctuaire Yasukuni, l'attitude des dirigeants japonais vis-à-vis de cette question nous permet de savoir si le Japon peut ou non regarder en face son passé d'agression militariste et procéder à un examen de conscience là-dessus. Le dépôt par le dirigeant japonais des offrandes au sanctuaire et le pèlerinage de membres du Cabinet japonais dans ce lieu ont montré l'attitude erronée du Cabinet japonais vis-à-vis de l'histoire. Nous avons déjà fait des démarches auprès de la partie japonaise pour exprimer clairement notre position solennelle.

J'aimerais souligner que le fait que le Japon regarde effectivement en face son passé d'agression militariste, procède à un profond examen de conscience sur cette question et trace une ligne de démarcation nette avec le militarisme constitue un fondement politique important de la reconstruction et du développement des relations sino-japonaises. Nous exhortons le pays à adopter une attitude correcte sur les questions historiques, à cesser les actes provocateurs et à entreprendre des actions concrètes pour gagner la confiance de ses voisins asiatiques et de la communauté internationale.

Je voudrais également souligner que la question du sanctuaire Yasukuni est un facteur compromettant les relations entre le Japon et ses pays voisins. C'est aussi pour le Japon un avoir négatif, qui ne cessera d'augmenter si le dirigeant japonais s'obstine à le garder.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114