Conférence de presse du 30 avril 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang

2019/04/30

Sur invitation du Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, le Ministre érythréen des Affaires étrangères Osman Saleh effectuera une visite en Chine du 5 au 10 mai.

Q : Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a récemment participé au deuxième Forum « Ceinture et Route » pour la coopération internationale. Il s'agissait de sa deuxième visite en Chine, moins de six mois après sa dernière visite en novembre dernier. Des échanges si fréquents de haut niveau signalent-ils quelque chose ?

R : Comme vous l'avez dit, le Premier ministre pakistanais Imran Khan a participé au deuxième Forum « Ceinture et Route » pour la coopération internationale en Chine il y a quelques jours. Le Président Xi Jinping, le Premier ministre Li Keqiang et le Vice-Président Wang Qishan l'ont rencontré respectivement. Les deux parties ont signé des documents de coopération bilatérale, notamment le Protocole de modification de l'Accord de libre-échange entre la Chine et le Pakistan. Nous avons publié des informations sur les détails. Je ne les répéterai pas ici.

Je voudrais souligner que le Pakistan est un partenaire stratégique de tout temps de la Chine. Pour reprendre les mots du Premier ministre Imran Khan, nos deux pays sont des « frères d'acier ». En tant qu'« amis d'acier », nous nous soutenons fermement en ce qui concerne les questions concernant nos intérêts vitaux, et la partie chinoise considère toujours le Pakistan comme une priorité dans la diplomatie chinoise. Quelle que soit l'évolution de la situation internationale et régionale, nous soutiendrons fermement le Pakistan dans la sauvegarde de sa souveraineté et de sa dignité nationales, dans le choix souverain de sa voie de développement conformément à ses réalités nationales, dans sa lutte pour un bon environnement de sécurité extérieur et dans ses efforts pour jouer un rôle constructif dans les affaires internationales et régionales.

La Chine se félicite de la détermination ferme du gouvernement et du peuple pakistanais à lutter contre le terrorisme et l'extrémisme ainsi que de leurs efforts énormes déployés à cette fin et de leurs grands sacrifices. Nous appelons la communauté internationale à examiner, de manière objective et équitable, les efforts et les contributions du Pakistan dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et à intensifier le dialogue et la coopération avec le Pakistan.

A l'avenir, la Chine est disposée à travailler avec le Pakistan pour approfondir les échanges de haut niveau, se prêter mutuellement soutien, renforcer la communication stratégique et promouvoir un développement de qualité de leur coopération dans divers domaines dans le cadre de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route ». Dans le même temps, nous renforcerons la coordination et la coopération dans les affaires internationales et régionales et approfondirons notre partenariat stratégique de tout temps.

Q : La semaine dernière, le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a rencontré le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en évoquant la question des Ouïghours au Xinjiang. Il a déclaré soutenir le travail de la Haut-Commissaire aux Droits de l'Homme des Nations unies sur cette question. Le Ministère des Affaires étrangères a-t-il des commentaires à faire à ce propos ?

R : Le Secrétaire général Antonio Guterres a participé au deuxième Forum « Ceinture et Route » pour la coopération internationale en Chine il y a quelques jours. Au cours du forum, il a rencontré des dirigeants chinois. Nous avons publié les informations y relatives. Vous pouvez les consulter en ligne.

En ce qui concerne ce que vous avez mentionné, je voudrais souligner deux points en réponse.

Premièrement, en ce qui concerne les droits de l'homme, la Chine est disposée à en discuter avec toutes les parties sur la base de l'égalité et du respect mutuel. Dans le même temps, nous nous opposons fermement à toute ingérence dans les affaires intérieures de la Chine sous prétexte des droits de l'homme.

Deuxièmement, les affaires du Xinjiang sont les affaires intérieures de la Chine. Le terrorisme et l'extrémisme bafouent sans scrupule les droits fondamentaux de l'homme. La Chine a pris des mesures préventives antiterroristes et de dé-radicalisation dans le Xinjiang et ce, conformément aux lois et dans le respect et pour la protection des droits de l'homme. Les populations de tous les groupes ethniques du Xinjiang ont accordé un large soutien à cela.

Q : Selon les médias, après le cyclone tropical Idai le mois dernier, le Mozambique a récemment été frappé par le cyclone tropical Kenneth, qui a coûté la vie à 38 personnes et détruit plus de 30 000 maisons. Le nord des îles Comores a également été touché. La Chine envisagera-t-elle de fournir une aide aux deux pays ? Y a-t-il des citoyens chinois parmi les victimes ?

R : Le cyclone tropical Kenneth a récemment frappé le Mozambique et les Comores, faisant de nombreuses victimes et des dégâts considérables. En tant qu'amie des deux pays, la Chine est extrêmement préoccupée. Le gouvernement chinois exprime sa profonde sympathie aux deux pays touchés par de graves catastrophes naturelles, déplore les victimes et présente ses condoléances aux familles des victimes et des disparus, aux blessés et aux sinistrés. En plus de l'assistance fournie antérieurement au Mozambique, la Chine envisagera d'accorder un soutien et une assistance aux deux pays, dans la mesure de ses moyens, en fonction des besoins des gouvernements et des peuples des deux pays.

Après avoir pris connaissance des prévisions météorologiques, le Ministère des Affaires étrangères et les ambassades de Chine au Mozambique et aux Comores ont immédiatement activé les plans d'intervention d'urgence et rappelé aux institutions et aux ressortissants chinois de prendre des précautions. A l'heure actuelle, aucun citoyen chinois ne figure parmi les victimes.

Q : L'empereur Akihito abdique aujourd'hui. Quel est votre commentaire à ce propos ? Le 1er mai, le prince héritier Naruhito sera le nouvel empereur et le Japon entrera dans l'ère Reiwa. Quelles sont les attentes de la partie chinoise pour les relations sino-japonaises ?

R : Votre collègue a posé la même question hier. Voulez-vous que je répète ma réponse ? (Journaliste : Oui, s'il vous plaît.)

L'empereur Akihito a effectué une visite en Chine en 1992 et a rencontré des dirigeants du Parti et de l'Etat chinois à maintes reprises. Il a apporté des contributions positives au développement des relations sino-japonaises.

Actuellement, les relations sino-japonaises sont revenues sur la bonne voie et ont repris une dynamique positive du développement. Nous espérons que le Japon travaillera avec la Chine sur la base des principes des quatre documents politiques pour chérir et maintenir la dynamique positive de l'amélioration des relations bilatérales, intensifier davantage les interactions saines, traiter de manière appropriée les questions sensibles et promouvoir un développement sain et stable des relations sino-japonaises.

Votre question est la même que celle de votre collègue d'hier, alors ma réponse est la même. (Le journaliste rit.)

Q : Selon des reportages, le Président américain Donald Trump a annoncé le 26 avril que les Etats-Unis se retiraient du Traité des Nations unies sur le commerce des armes. Avez-vous des commentaires à faire sur la décision américaine ? Selon une source bien informée, si les Etats-Unis ont pris cette décision, c'est parce que la Chine et la Russie n'étaient pas parties signataires du traité. Quel est votre commentaire à ce propos ?

R : Nous avons pris note des reportages concernés. Le Traité sur le commerce des armes (TCA), important traité multilatéral dans le domaine du contrôle des armes classiques, joue un rôle positif dans la lutte contre le transfert illicite d'armes classiques. Nous espérons que le pays concerné contribuera au renforcement du régime international de maîtrise des armements et à la sauvegarde de la paix et de la stabilité régionales et internationales.

La Chine accorde une grande attention aux problèmes causés par le transfert illicite d'armes classiques, en particulier d'armes légères, et soutient les mesures nécessaires de la communauté internationale pour réglementer le commerce mondial des armes et lutter contre le transfert et le trafic illicites d'armes. La Chine réglemente de manière stricte le commerce des armes conformément à la loi et participe de manière constructive aux négociations sur le TCA. Nous soutenons les buts et objectifs du traité. La Chine a assisté à des réunions concernées sur le TCA en tant qu'observateur et a étudié l'adhésion à ce traité.

Q : Un tribunal du Guangdong a condamné un ressortissant canadien à la peine de mort pour trafic de drogue, et a également condamné un Américain et quatre Mexicains. Mais on ignore quelles peines ont été infligées à l'Américain et aux ressortissants mexicains. Le Ministère des Affaires étrangères a-t-il plus d'informations à publier à ce sujet ?

R : En ce qui concerne l'affaire que vous avez mentionnée, le Tribunal populaire intermédiaire de Jiangmen a publié un communiqué très détaillé. D'après ce que j'ai compris, le communiqué indiquait clairement les peines infligées à ces condamnés.

Q : Selon des reportages, la Chine pourrait lever le blocage technique qu'elle avait imposé au sujet de l'inscription de Masood Azhar sur la liste noire. Est-ce vrai ?

R : Nous avons répété à maintes reprises notre position sur cette question concernant le Comité 1267. Au lieu de la développer ici, je voudrais souligner les points suivants :

Premièrement, la Chine soutient le règlement de la question par le dialogue et la consultation dans le cadre du Comité 1267. Je pense que c'est également le consensus de la grande majorité des membres du Conseil de sécurité.

Deuxièmement, des consultations à ce sujet sont en cours au sein du Comité 1267 et ont abouti à des résultats positifs.

Troisièmement, nous sommes convaincus qu'avec les efforts concertés de toutes les parties concernées, cette question pourra être correctement résolue.

Q : La Commission des Etats-Unis pour la liberté religieuse internationale vient de publier son rapport annuel 2019, critiquant la situation en matière de liberté de religion en Chine. Quel est votre commentaire à ce propos ?

R : La Chine est un Etat de droit et le gouvernement chinois garantit à ses citoyens la liberté de croyance religieuse conformément à la loi. Dans notre pays, les citoyens de tous les groupes ethniques jouissent de la liberté de croyance religieuse totale conformément à la loi. Dans le même temps, les lois chinoises interdisent toutes les activités illégales menées sous le couvert de la religion.

La soi-disant commission que vous avez mentionnée, imbue de préjugés politiques envers la Chine, dénigre la politique religieuse de la Chine dans ses rapports depuis de nombreuses années. Ses propos absurdes ne valent même pas la peine d'être réfutés. Nous exhortons la partie américaine à respecter les faits fondamentaux, à se débarrasser des préjugés, à cesser de publier de tels rapports et de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine en exploitant des prétendues questions religieuses.

Q : Le Secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a déclaré cette semaine que les négociations économiques et commerciales entre les Etats-Unis et la Chine en étaient à leur phase finale. La Chine partage-t-elle ce point de vue ?

R : Je vous conseille de vous informer auprès du département compétent pour plus de détails concernant les consultations économiques et commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Je voudrais dire que des progrès substantiels ont été accomplis pendant les consultations. Nous espérons que les deux équipes, à la lumière du consensus important des deux présidents, conjugueront leurs efforts et iront dans le même sens pour conclure un accord mutuellement bénéfique sur la base du respect mutuel.

Q : Selon des reportages, la Chine pourrait bientôt lever le blocage technique qu'elle avait imposé au sujet de l'inscription de Masood Azhar. Pourriez-vous confirmer cela ?

R : Nous avons bien présenté notre position. Je ne la répéterai pas ici.

La Chine maintient toujours une communication étroite avec toutes les parties concernées sur cette question. Nous continuerons de participer aux discussions et examens concernés avec une attitude responsable et constructive. Comme je viens de le dire, nous sommes convaincus qu'avec les efforts concertés de toutes les parties concernées, cette question pourra être correctement résolue.

Q : L'Inde a fourni des éléments de preuve concernant l'implication de Jaish-e-Mohammed dans l'attaque de Pulwama en février. Le Secrétaire indien des Affaires étrangères Vijay Keshav Gokhale et le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi ont récemment abordé cette question. Pouvons-nous penser qu'il existe une dynamique positive dans le règlement de cette question ?

R : En ce qui concerne la récente visite du secrétaire indien aux Affaires étrangères, nous avons publié des informations et je vous les ai également présentées auparavant. Je ne les répéterai pas ici.

En ce qui concerne l'inscription, ma réponse reste la même. La Chine maintient toujours la communication et la coordination avec toutes les parties concernées sur cette question. Nous sommes convaincus qu'avec les efforts concertés de toutes les parties concernées, cette question pourra être correctement résolue dans le cadre du Comité 1267.

Question suivante : On peut donc s'attendre à ce que ce soit réglé demain ?

R : Nous sommes convaincus que cette question pourra être correctement résolue.

**********************************************

En raison des jours fériés décrétés à l'occasion de la fête du Travail 2019, la conférence de presse régulière du Ministère des Affaires étrangères sera suspendue du 1er mai (mercredi) au 3 mai (vendredi) et reprendra le 6 mai (lundi). Entre-temps, vous pouvez envoyer vos questions par fax ou par courrier électronique au Bureau du Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, comme d'habitude. Je vous souhaite une bonne fête du Travail !

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114