Imprimer
Recommander à
Page d'accueil > Services presse médias > déclarations de porte-parole > Conférence de Presse
 
Questions et réponses du porte-parole du Ministère chinois des Affaires Étrangères(M.A.E.)durant la conférence de presse du 17 juillet 2003

2003/08/21



Dans l'après-midi du 17 juillet 2003, le porte-parole du M.A.E. Kong Quan a présidé la conférence de presse régulière.

M. Kong Quan : Bon après-midi, tout le monde. Je n'ai pas de nouvelle à prononcer. Vu votre participation très active, vous aurez probablement beaucoup de questions à poser. Qui sera le premier?

Q: Par quel moyen la partie chinoise présentera-t-elle à la presse chinoise et étrangères les actualités du problème des armes nucléaires coréennes pendant le congé d'été de la conférence de presse régulière de M.A.E. de Chine ? Est ce-que le M.A.E. en profitera pour une diplomatie «tranquille» ?

R: C'est la dernière conférence avant le congé d'été. Pendant le congé, nous allons répondre, à tout moment, par le moyen téléphonique, à vos questions d'intérêts. Je peux vous assurer ici que la ligne téléphonique est en fluidité et toujours prête à vous répondre. Donc vous pouvez toujours poser vos questions d'intérêt, et elles seront répondues à l'heure.

Q: Est-ce que nous aurons des réponses? Et quand est-ce que nous les aurons?

R: Nous vous répondrons le plus tôt possible. Si vous avez des questions, je vous réponds maintenant.

Q: En tant que citoyen de la République de Corée, je suis très touché par les efforts déployés par le gouvernement chinois sur le règlement du problème des armes nucléaires coréennes à travers des dialogues pacifiques. Ma question: Est- ce que vous pensez qu'il est possible de recommencer la réunion de Beijing? Est-ce que la partie chinoise a de nouvelles propositions? La forme de réunion est-elle tripartite ou multilatérale comprenant la Corée du sud, le Japon et la Russie ? Quel est l'élément clé pour recommencer au plus tôt l'entretien pour résoudre le problème des armes nucléaires coréennes ?

R: Il me semble que vous étiez absent à la dernière conférence de presse, cela vous fait manquer de savoir les informations que j'ai données. Pour répondre à vos questions assez complètement, il faut parler tout d'abord de la visite en R.P.D.C. effectuée par le vice-ministre des Affaires Etrangères de Chine Dai Bingguo du 12 au 15 juillet. Comme envoyé spécial du gouvernement chinois, la visite en R.P.D.C. effectuée par le vice-ministre des Affaires Etrangères de Chine Dai Bingguo vise principalement aux échanges des points de vue avec la partie de R.P.D.C. sur la situation du problème des armes nucléaires coréennes. Les deux parties ont tous exposé leur souhait de résoudre le problème à travers le dialogue. Et sur le problème des armes nucléaires coréennes, les deux parties en ont parlé en profondeur. Pour la partie chinoise, notre but est de pousser au dialogue afin de résoudre pacifiquement le problème des armes nucléaires coréennes, soit «réconciliation et impulsion pour le dialogue». Concernant notre engagement général sur le problème des armes nucléaires coréennes, en plus de«réconciliation et impulsion pour le dialogue», nous espérons aussi que les préoccupations raisonnables de R.P.D.C. seront résolues. En cas actuel, les différentes parties doivent conjuguer leurs efforts pour poursuivre le processus de la réunion de Beijing tenue au mois d'avril, qui sert en réel d'un bon commencement de la solution pacifique du problème des armes nucléaires coréennes et est reconnue et appréciée par la communauté internationale. Donc, nous espérons que ce processus se poursuivra.

Avant sa visite à Pyongyang, le Vice-Ministre des Affaires Etrangères de Chine DAI Bingguo a effectué une visite en Russie. le Vice-Ministre des Affaires Etrangères WANG Yi a effectué une visite aux Etats Unis. Cet après-midi, M. le Vice-Ministre des Affaires Etrangères Dai Bingguo se rendra aux Etats Unis. Toutes ces visites font partie importante des efforts déployés par la partie chinoise pour résoudre pacifiquement le problème des armes nucléaires coréennes.

Quant à votre question sur les propositions du Vice-Ministre des Affaires Étrangères DAI Bingguo pour tenir une réunion multilatérale lors de son séjour à Pyongyang, la réunion tripartite de Beijing tenu en avril dernier est réellement une réunion très importante, qui sert d'un bon commencement de la solution pacifique du problème des armes nucléaires coréennes et a obtenu de bons résultats. Les parties de R.P.D.C. et des Etats Unis ont tous les deux exprimé leur souhait de se communiquer avec la partie chinoise à cet égard. Actuellement, les différentes parties souhaitent tous le maintien du dialogue, cependant les principales parties intéressées ont vraiment des divergences sur la forme de réunion. Nous pensons que la situation bloquée ne correspond pas aux intérêts de tous et que le processus de la réunion de Beijing doit se continuer, c'est le souhait commun des pays de la région et de la communauté internationale. D'après nos derniers échanges de vue avec les différentes parties et nos informations obtenues, tout le monde a le consensus à cet égard. Donc, nous espérons encore que tout le monde adoptera une attitude souple sur la forme de réunion, en prenant en considération plutôt des effets réels pour commencer le dialogue. C'est la question clé.

Q: En cas actuel, quelles sont les opinons chinoises sur les conflits autour de la ligne de cessez-le-feu coréenne? M. Perry, ancien Ministre de la Défense américaine, a exprimé ses préoccupations sur l'éventuelle guerre de la péninsule coréenne. Quels sont vos commentaires?

R: Les deux parties du sud et du nord de la péninsule coréenne ont échangé des coups de feu en zone démilitarisé ce matin. Nous notons que les deux parties sont en train d'effectuer des investigations selon des reportages. Nous espérons que les parties concernées garderont leur calme, éviteront les actes aggravant la situation et maintiendront ensemble la paix et la stabilité de la péninsule, qui correspond aux intérêts communs des deux parties.

C'est un moment crucial et sensible pour la situation de la péninsule coréenne. Nous espérons que les parties intéressées et la communauté internationale conserveront leur calme, feront preuves de retenue et conjuguent leurs efforts dans le but de la solution pacifique du problème des armes nucléaires coréennes.

Q: Veuillez présenter le programme concret de la visite du Vice-Ministre DAI Bingguo aux Etats-Unis, S.V.P.?

R: Le Vice-Ministre des Affaires Étrangères DAI Bingguo passera probablement deux jours aux Etats-Unis, au cours desquels il s'entretiendra avec le Secrétaire d'Etat Colin Powell et les autres officiels américains.

Q: La partie chinoise a réitéré son vœu d'impulsion pour tenir une réunion sur le problème des armes nucléaires coréennes, sous la forme multilatérale ou bilatérale. Qu'en pense-t-elle sur le contenu concret de la réunion? Est ce-qu'il y aura un nouveau traité à discuter ou les supervisions sur le projet nucléaire de R.P.D.C.?

R: Le problème des armes nucléaires coréennes est apparu en 1992, et puis la R.P.D.C. et les Etats-Unis sont parvenu à un accord de cadre nucléaire. L'année dernière, le problème des armes nucléaires coréennes est apparu encore une fois, et les deux parties en ont présenté des idées et visions. Durant ce processus, la partie chinoise continue de jouer un rôle positif et constructif et préconise que le problème sera résolu par des moyens pacifiques de la part des deux parties. Donc, les questions posées par vous doivent faire partie des questions discutées dans l'entretien entre les deux parties. Pour la partie chinoise, nous continuons à déployer nos efforts de « réconciliation et l'impulsion pour le dialogue». Nous jouerons ce rôle sans discontinuer.

Question à fond:Quelles sont les attentes concrètes de la partie chinoise pour le résultats des négociations ? Revenir à l'Accord de cadre nucléaire signé en 1994 par la Corée du Nord et les Etats-Unis ou signer un accord provisoire avec un délai d'un an de non-agression mutuelle entre la Corée du Nord et les Etats-Unis tout comme la proposition d'un parlementaire américain?

R. Notre objectif final sur le problème nucléaire coréen est de maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule et de garantir la dénucléarisation de la péninsule. Actuellement, le problème nucléaire de la Corée du Nord doit être réglé par des moyens pacifiques. En même temps, les préoccupations rationnelles de sécurité de la Corée du Nord doivent être résolues. Les moyens de résoudre ce problème doivent être examinés concrètement par les parties concernées. La clé est que les parties concernées règlent pacifiquement leur différend par le moyen du dialogue.

Question à fond:Est-ce que la partie chinoise trouve que c'est un problème bilatéral entre la Corée du Nord et les Etats-Unis dans le cadre de l'Accord de cadre nucléaire signé en 1994 ?

R. Il faut dire que l'Accord de cadre nucléaire signé en 1994 a résolu ce problème sous certaine forme pendant un certain temps. Pour les problèmes apparus à nouveaux, on doit chercher des solutions à travers des pourparlers et des dialogues.

Question à fond:L'accord de cadre nucléaire signé en 1994 est évidemment un accord bilatéral, est-ce que c'est la position du gouvernement chinois ?

R. L'accord de cadre nucléaire signé en 1994 est un accord signé entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Cet accord a au moins joué un rôle digne d'appréciation pendant un certain temps et il a réglé ce problème sous une certaine forme à l'espace d'environs dix ans. Cet accord n'est pas un accord parvenu facilement, il a été signé après plusieurs négociations entre les deux parties. Nous espérons que cet accord pourrait être poursuivi. Quant aux problèmes apparus de nouveaux, cela demande la résolution convenable des parties concernées par les moyens de dialogue et de négociation. Mais nous insistons que toutes les parties concernées doivent régler ce problème par des moyens pacifiques tout comme ce qu'ils ont déclaré. Ce n'est que par ce moyen que la paix et la stabilité de la péninsule coréenne pourront être maintenues. C'est bénéfique pour le développement de la péninsule, des pays voisins et de la région asiatique.

Q. Selon certain reportage, il y a de nouvelles propositions sur la résolution des préoccupations de sécurité de la Corée du Nord, y compris l'offre des garanties de sécurité de la part de la Chine et de la Russie. Est-ce que le vice-ministre Dai Bingguo évoquera ces propositions pendant sa visite aux Etats-Unis ?

R.Je ne peux pas vous dire exactement quelles sont les propositions à discuter entre le vice-ministre Dai Bingguo et la partie américaine pendant la visite du vice-ministre. Mais je voudrais bien réaffirmer que l'objectif principal de sa visite est d'échanger des points de vue avec la partie américaine sur le problème nucléaire de la Corée du Nord.

Q. Le Premier ministre Tony Blair arrivera à Pékin le dimanche prochain. Quel est le programme ? Est-ce qu'il évoquera le problème de Hong Kong dans les entretiens avec les dirigeants chinois ? En outre, hier soir, un coup d'Etat a eu lieu dans l'ancienne colonie portugaise Sao Tomé et Principe. Bien que la Chine n'ait pas de relations diplomatiques avec ce pays, mais je voudrais encore savoir les points de vue de la partie chinoise sur cette affaire.

R. Le Premier ministre britannique Tony Blair effectuera une visite en Chine du 20 au 24 juillet. Du 20 au 22 juillet, il aura des activités dans la partie continentale de la Chine. Il visitera Pékin et Shanghai. Du 22 au 24, il visitera Hong Kong. Pendant son séjour à Pékin, le Premier ministre chinois Wen Jiabao entreprendra des entretiens avec lui. Les sujets principaux des entretiens sont les relations bilatérales, la situation régionale et internationale. Le président chinois Hu Jintao et le président de la Commission militaire du Comité central du Parti communiste chinois Jiang Zhemin rencontreront le Premier ministre Tony Blair. De plus, il ira à l'Université de Qing Hua pour un symposium avec les étudiants et pour la cérémonie d'ouverture du centre des études de l'énergie propre de l'Université de Qing Hua. Pendant son séjour à Shanghai, il prendra part au forum des entrepreneurs sino-anglais et prononcera un discours. A Hong Kong, il rencontrera le gouverneur de la zone administrative spéciale de Hong Kong M.Dong.

En ce qui concerne les sujets des entretiens, je voudrais vous rappeler que le problème de Hong Kong est totalement des affaires intérieures de la Chine.

Quant au coup d'Etat de Sao Tomé et Principe, bien que la Chine n'ait pas de relations diplomatiques avec ce pays, mais en tant qu'un membre de la communauté international, nous suivons de près le développement de la situation dans ce pays en espérant que le pays pourrait rétablir la stabilité sociale et le développement économique.

Q. M. Dai Bingguo vient de retourner de la Corée du Nord, et il ira aux Etats-Unis pour une autre visite, mais des échanges de coups de feu ont eu lieu aujourd'hui près de la ligne de cessez-le-feu entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Il semble que la situation tendue est sur le point d'éclater au moindre choc. Est-ce que M. Dai Bingguo transmettra de nouveaux messages à la partie américaine pendant sa visite aux Etats-Unis ? Après les pourparlers de Pékin qui ont eu lieu trois mois avant, quand les prochains pourparlers se tiendront-t-ils ?

R. Je ne suis pas aussi pessimiste que vous. Il existe beaucoup de problèmes compliqués et difficiles dans le monde. Cela demande des efforts conjugués de tout le monde pour les résoudre.

Concernant l'affaire d'accrochage de ce matin, nous espérons que les deux parties pourraient garder la retenue et éviter l'escalade de la situation.

Le problème nucléaire coréen attire l'attention de tout le monde. La partie chinoise a toujours fait des travails d'exhorter à faire la paix, de promouvoir les négociations et de baisser la température. La partie chinoise continuera à jouer activement son rôle pour que les parties concernées puissent négocier et poursuivre le processus des pourparlers de Pékin qui a déjà eu un bon début et des résultats positifs. Nous travaillons pour que toutes les parties concernées puissent maintenir l'orientation de régler pacifiquement le problème nucléaire coréen et que ce problème puisse être réglé par des moyens pacifiques.

Q. Le 27 juillet est l'anniversaire de la signature de l'accord d'armistice signé entre la Chine, les Etats-Unis et la Corée du Nord, est-ce qu'il y aura des activités organisées par la partie chinoise ?

R. Nous souhaitons sincèrement qu'il n'y ait plus la guerre dans la péninsule. Toutes les parties concernées doivent faire des efforts positifs pour réaliser cet objectif. Je ne suis pas encore au courant des activités concrètes de commémoration.

Q. Selon certain reportage, la Corée du Nord a déjà retraité les barres de combustible nucléaire, est-ce que la Chine a déjà eu des circulaires?

R. Je ne suis pas au courant des circonstances dan ce domaine. Nous avons déjà réaffirmé à maintes reprises que la dénucléarisation de la péninsule doit être garantie.

Q. Hier, M. Li Zhaoxing a téléphoné au Secrétaire d'Etat Powell. Est-ce qu'ils ont parlé de la visite en Chine du vice-président Cheney ?

R. Hier matin, le ministre des AE Li Zhaoxing a téléphoné au Secrétaire d'Etat Powell et ils ont parlé principalement du problème nucléaire de la Corée du Nord.

Q. Quelles sont les questions régionales que le Premier ministre Tony Blair discutera avec la partie chinoise ? Est-ce qu'on discutera le problème en Irak et la lutte contre le terrorisme ? Certaine région chinoise a subi des inondations graves, est-ce que le gouvernement chinois demandera de l'assistance auprès de la communauté internationale?

R. Pendant la visite en Chine du Premier ministre Tony Blair, les dirigeants chinois procèderont à des échanges de points de vue avec lui sur les problèmes internationaux et les problèmes de la situation régionale. On évoquerait l'arrangement après la guerre en Irak et la lutte contre le terrorisme.

Ces derniers temps, dans le bassin du fleuve Huai, on a connu l'inondation la plus grave depuis 1991. L'épreuve de l'inondation est critique, mais nous avons aussi pris de nouvelles mesures dans la lutte contre l'inondation. Au lieu de garder la digue par des millions des militaires et des habitants jour et nuit, nous avons pris des mesures de draguer les cours d'eau qui sont des combinaisons de barrage et d'évacuation. Je voudrais profiter de cette occasion pour exprimer les remerciements à l'égard de la communauté internationale pour leur sympathie, consolation et soutien accordés au peuple chinois. Avant hier, la Croix Rouge internationale et la Nouvelle Lune internationale ont envoyé séparément des groupes pour faire des études dans le bassin du fleuve Huai. Après ces études, la Croix Rouge fera des conclusions préliminaires sur l'offre ou non de l'assistance à la Chine.

Q: Le vice-ministre Dai ira aux Etats-Unis, est-ce que la partie chinoise enverra des personnes aux autres pays? Est-ce que la date de la visite au Japon du président de l'Assemblée populaire nationale de Chine Wu Bangguo a déjà été déterminée?

R: Le vice-ministre Dai Bingguo effectuera la visite exclusivement aux Etats-Unis, il n'a pas d'autre projet de visite. Quant à la visite au Japon du président de l'Assemblée populaire nationale Wu Bangguo, je n'ai pas d'information précise jusqu'a présent.

Q: Les Etats-Unis appellent à cesser de financer le Fonds démographique des Nations Unies, parce que cet organisme offre de l'aide aux pays comme la Chine qui applique "impérativement" la politique du planning familial. Cette manière de faire est-t-elle convenable? Ma seconde question est: Le président de la Réserve Fédérale Greenspan a déclaré hier que la Chine revalorisera en fin du compte le Renminbi, quel est le commentaire de la partie chinoise à cet égard?

R: La politique du planning familial qui est une politique élémentaire de la Chine profite à assurer le développement d'ensemble du peuple chinois. Cette politique a été justifiée pleinement par la communauté internationale. Nous avons procédé à de très bonnes coopérations avec le Fonds démographique des Nations Unies. Nous nous opposons à ce que certains pays essaient de déranger ces coopérations. Actuellement il y a des discussions sur le problème du taux de change du Renminbi, ces interrogations se posent parce qu'il existe la balance favorable du commerce extérieur de la Chine et l'augmentation de la réserve de devises. En effet, à partir de cette année, le commerce extérieur de mon pays maintient l'équilibre dans l'ensemble. Je vous avais présenté que du mois de janvier au mois de mars de cette année, le commerce extérieur de la Chine était en déficit. En avril, la Chine a connu la petite balance favorable de 100 millions de dollars dans le commerce extérieur. La raison principale pour laquelle la réserve de devise s'augmente consiste à la rentrée nette des investissements. Par conséquent, nous estimons que le système actuel de formation de taux de change du Renminbi et le niveau du taux de change du Renminbi correspondent à une façon générale conforme à la réalité de l'économie chinoise, le taux de change du Renminbi doit maintenir la stabilité. La stabilité du Renbinmi profite non seulement à la Chine, mais aussi à l'Asie et au monde. Face à la nouvelle situation, la Chine continuera de perfectionner le système de formation du taux de change du Renminbi.

Q: Après la fin de la guerre en Irak, l'armée américaine et l'armée anglaise n'ont pas encore trouvé l'armes à destruction massive, maintenant beaucoup de monde formulent ses doutes, le prétexte de déclencher la guerre a disparu. Quel est le commentaire de la partie chinoise? A l'occasion de la visite du Premier ministre Blair en Chine, est-ce qu'on évoquera ce problème?

R: Sur la guerre en Irak, le gouvernement a déjà exprimé sa position le 20 mars. La résolution 1483 adoptée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies à la fin du mois de mai a expliqué clairement le problème d'Irak, y compris celui de la reconstruction d'après guerre en Irak. Nous estimons que le problème d'Irak doit être résolu dans le cadre des Nations Unies. Nous avons toujours préconisé qu'il faut mettre en valeur le rôle important des Nations Unies, qu'il faut continuer à mettre en oeuvre les résolutions sur le problème d'Irak.

J'ai mentionné tout à l'heure, lors de la visite du Premier ministre Blair en Chine, les dirigeants chinois échangeront les points de vue avec lui sur la situation internationale qui comprend probablement le problème d'Irak.

Q: Le vice-ministre Dai Bingguo visitera prochainement les Etats-Unis, cela a été décidé pendant la conversation téléphonique ou après la conversation téléphonique entre Monsieur Li Zhaoxing et Monsieur Powell? Est-ce que le ministre adjoint Dai Bingguo prépare depuis longtemps le projet de la visite aux Etats-Unis?

R: C'est pendant la communication téléphonique entre le ministre Li Zhaoxing et le secrétaire d'Etat Powell que la visite du ministre Dai Bingguo aux Etats-Unis a été confirmée, cette visite vise à échanger des points de vue sur le problème nucléaire de la Corée du Nord avec la partie américaine.

Q: Le cabinet d'Isba a approuvé une délibération qui estime que la Cisjordanie et la Bande de Gaza n'étaient pas les territoires occupés, quel est votre commentaire? Cela correspond aux résolutions concernées des Nations Unies? Le Premier ministre israélien Sharon n'a pas réussi à convaincre l'Angleterre et la Norvège d'isoler Arafat, quelle est la position de la partie chinoise sur l'isolement d'Arafat?

R: Des indices positifs sont apparus actuellement dans la situation du Moyen-Orient, les deux parties d'Israël et de la Palestine ont pris des mesures positives. Nous souhaitons que les deux parties puissent continuer à prendre des mesures  positives et pragmatiques, maintenir l'élan de la détente et du dialogue pour donner une impulsion aux négociations de paix et de continuer d'enregistrer des progrès. C'est l'attente de la communauté internationale y compris celle de la Chine, nous espérons que la paix se rétablira le plus tôt possible au Moyen-Orient.

Sur votre deuxième question. Arafat est le dirigeant légitime de la Palestine. Sa sécurité personnelle et la liberté de ses mouvements doivent être garanties effectivement.

Q: La visite du ministre adjoint Dai aux Etats-Unis est-t-elle la dernière étape d'une série d'efforts déployés par la Chine? Est-ce qu'il ira encore en Russie, en Corée du Nord, au Japon et en Corée du Sud?

R: Je n'approuve guère cette manière de dire "la dernière étape". Auparavant la partie chinoise a déployé des efforts positifs,  responsables et inlassables pour le règlement pacifique du problème nucléaire de la Corée du Nord, dorénavant la partie chinoise continuera à jouer ce rôle. Notre objectif fondamental consiste à pousser les parties concernées à s'en tenir à la direction du règlement pacifique du problème nucléaire de la Corée du Nord, à continuer le processus de la Réunion de Beijing.

Q: Pourriez-vous nous présenter les perspectives de la réunion sur le problème nucléaire de la Corée du Nord qui aura lieu le mois prochain?

R: Je ne suis pas prophète, mais nous espérons que les parties concernées peuvent engager des pourparlers le plus tôt possible, que le processus de la Réunion de Beijing continue pour régler le problème nucléaire de la Corée du Nord par la voie pacifique, pour garantir la dénucléarisation de la Péninsule, pour réaliser enfin la paix et la stabilité de la Péninsule. Cela profite à toutes les parties concernées et à la communauté internationale.

S'il n'y a pas d'autre question, le dernier point de presse avant les vacances d'été s'est terminé jusqu'ici, je vous souhaite bonne santé et bon travail pendant les vacances d'été. Nous répondrons à temps à vos questions par téléphone, nous espérons aussi que tout le monde participe activement aux diverses activités organisées par le Centre des Informations des journalistes étrangers du Ministère des Affaires étrangères de la Chine. Merci.


 Imprimer Recommander à