ALLOCUTION DE MONSIEUR WANG QISHAN VICE-PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE AU DEUXIÈME FORUM DE PARIS SUR LA PAIX

2019/11/13

(Paris, le 12 novembre 2019)

Monsieur le Président Emmanuel Macron,
Distingués Invités,

C’est pour moi un grand plaisir de participer à cette deuxième édition du Forum de Paris sur la Paix.

La paix est une aspiration partagée de toute l’humanité. Après avoir vécu les atrocités de la Seconde Guerre mondiale, la communauté internationale a instauré un ordre international axé sur les buts et principes de la Charte des Nations Unies qui a permis d’assurer, depuis plus de 70 ans, une paix générale à l’échelle planétaire. Ainsi, notre monde a enregistré des progrès immenses dans les domaines économique, social, scientifique et technologique, et le bien-être de l’humanité a été considérablement amélioré. Mais aujourd’hui, avec la multiplication des facteurs d’instabilités et d’incertitudes dans le monde, l’humanité se trouve de nouveau à la croisée des chemins. Face aux défis, beaucoup se posent la question : quelle est la vision de la Chine et que fera-t-elle ?

Les récits qui sont le reflet de l’histoire sont plus convaincants que la logique qui en est l’abstraction. Les Chinois viennent de célébrer le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. J’aimerais bien profiter de cette occasion pour vous raconter brièvement le parcours et les récits de mon pays, pour que vous puissiez mieux connaître et comprendre la Chine.

La Chine, ancienne civilisation agricole, a connu des périodes glorieuses dans sa longue histoire. Cependant, à cause de l’immobilisme et du repli sur soi, son histoire moderne était marquée par les misères d’une société semi-féodale et semi-coloniale. Au cours des plus de cent ans qui ont suivi l’éclatement de la guerre de l’opium en 1840, le peuple chinois a déployé des efforts inlassables pour réaliser l’indépendance nationale et sa propre émancipation.

En 1949, la fondation de la Chine nouvelle a permis aux Chinois de réaliser leur rêve de « se relever » et leur a donné une forte confiance nationale. Pourtant, la jeune République populaire de Chine était un pays très pauvre et démuni. Pour construire le pays, le peuple chinois, sous la conduite du Parti communiste chinois, a travaillé d’arrache-pied et avec opiniâtreté, et réalisé des succès remarquables au prix d’énormes sacrifices.

En 1978, la Chine a mis en œuvre la politique de réforme et d’ouverture sur l’extérieur. Une fois la porte du pays ouverte, les Chinois étaient saisis d’un sentiment d’émerveillement, d’excitation et aussi d’espoir. Face aux pays développés de l’Occident, nous avons pris conscience de notre retard. Certains sont même allés jusqu’à poser la question : « La lune de l’Occident est-elle vraiment plus ronde que celle de la Chine ? »

Depuis plus de 40 ans, nous nous sommes attelés au développement et engagés dans l’approfondissement de la réforme et l’élargissement de l’ouverture. Suivant le courant de l’histoire, nous avons trouvé une voie qui nous convient, celle du socialisme aux caractéristiques chinoises. Nous, les Chinois, qui n’avions presque rien vu de l’extérieur, rien mangé de bon et rien entrepris de grand, avons progressivement élargi notre horizon et sommes parvenus, avec d’énormes efforts, à avoir une vie aisée. Le niveau de vie des Chinois a sensiblement augmenté et la physionomie de la Chine et l’état d’esprit de son peuple ont changé.

La Chine a comme tâche primordiale de mener à bien ses propres affaires. Elle a réussi, par ses propres efforts, à sortir plus de 800 millions de personnes de la pauvreté, et elle avance inlassablement vers l’objectif d’éradiquer la pauvreté dans la campagne d’ici 2020 ; elle poursuit la réforme structurelle du côté de l’offre afin de concilier pour le mieux la vitesse, la qualité, la structure et l’efficacité du développement ; elle continue à améliorer les conditions de vie des Chinois, qu’il s’agisse de l’éducation, de l’emploi, de la sécurité sociale, des soins médicaux ou du logement, et à leur procurer davantage de satisfaction, de bonheur et de sécurité. Animés par l’idée que la nature vaut son pesant d’or, nous travaillons d’arrache-pied à la construction de la civilisation écologique et œuvrons ensemble avec les autres pays pour protéger notre planète qui est le seul refuge des êtres humains.

Dans le même temps, nous sommes pleinement conscients du fait que la Chine reste un pays en développement et qu’elle a encore un chemin long et difficile à parcourir pour consolider sa prospérité et devenir un pays puissant à tous les égards. Le peuple chinois reste lucide devant les succès et les opportunités et affronte avec sang-froid les risques et défis. Nous sommes déterminés à poursuivre et à perfectionner le système du socialisme aux caractéristiques chinoises, à moderniser sans cesse le système et la capacité de gouvernance de l’État et à œuvrer inlassablement à la réalisation du rêve chinois du grand renouveau de la nation.

Distingués Invités,

C’est en s’appuyant sur son histoire et sa culture qu’un individu, une nation ou un État choisit sa voie. Ayant connu tant de guerres et de chaos, nous attachons un prix particulier à la paix et à la stabilité. Ayant subi tant d’humiliations, nous sommes fermement attachés à notre politique extérieure d’indépendance et de paix et au respect du droit de chaque peuple de choisir en toute indépendance sa voie de développement. Ayant fait le constat que la mondialisation économique a apporté des bénéfices à tous les pays du monde y compris la Chine, nous sommes déterminés à poursuivre notre stratégie d’ouverture mutuellement bénéfique et appelons à bâtir ensemble une économie mondiale ouverte plus innovante et plus inclusive. La Chine est un acteur de la paix mondiale, un contributeur au développement dans le monde et un défenseur de l’ordre international.

La Chine s’est lancée courageusement dans la mondialisation économique, ce qui a permis d’accélérer son propre développement et aussi celui du monde. Dans une économie de marché, la demande est cruciale. La Chine est un immense marché de près de 1,4 milliard de consommateurs et abrite la plus grande population à revenu moyen du monde. Avec l’approfondissement de la réforme et l’élargissement de l’ouverture, le potentiel du marché chinois sera sans cesse libéré.

Nous vivons aujourd’hui dans un monde interconnecté, plein d’espoir, mais aussi confronté à de multiples défis communs : la croissance mondiale manque de dynamique, le développement est profondément déséquilibré et insuffisant, les dossiers brûlants régionaux se succèdent, les menaces de terrorisme, de sécurité des technologies, de santé publique, de changement climatique et de détérioration environnementale continuent à se propager. Face à ces défis, personne ne peut s’en sortir seul. Agir en solitaire ou rejeter les responsabilités sur autrui ne mène nulle part. Y répondre collectivement, c’est la seule option viable.

La Chine est un grand pays responsable. Nous souhaitons œuvrer avec les autres pays à construire une communauté de destin pour l’humanité et à bâtir un monde de paix durable, de sécurité universelle, de prospérité commune qui soit ouvert, inclusif, propre et beau. La Chine porte une vision de la gouvernance mondiale qui préconise les amples consultations, la contribution conjointe et les bénéfices partagés. Elle œuvre à instaurer un nouveau type de relations internationales basées sur le respect mutuel, l’équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant, défend le système international centré sur les Nations Unies, soutient la construction par l’effort commun d’une économie mondiale ouverte plus innovante et plus inclusive, et s’engage à développer la coopération internationale dans la lutte contre le changement climatique sur la base des principes tels que les responsabilités communes mais différenciées. Par la promotion de la coopération dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route », l’organisation d’une exposition sur les importations, la réduction de la liste négative sur les investissements étrangers, l’amélioration de l’environnement d’affaires et bien d’autres actions concrètes, la Chine partage avec le monde entier les opportunités générées par son développement.

Distingués Invités,

La mondialisation économique, c’est un courant historique. Il faut suivre la bonne direction pour faire des choix pertinents et raisonnables. L’histoire traverse de tout temps des vicissitudes. Aujourd’hui, l’unilatéralisme, le protectionnisme et le populisme gagnent du terrain. Se laisser emporter par l’émotion au lieu de penser et d’agir avec raison n’aide en rien à résoudre les problèmes.

Nous sommes d’avis que plus la situation est difficile, plus nous devons faire preuve de persévérance et de persistance, agir en solidarité dans un esprit entreprenant et faire en sorte que la raison nous guide dans nos actions.

Nous souhaitons approfondir la convergence des intérêts pour combler le déficit de paix, préserver le multilatéralisme pour renforcer la sauvegarde de la paix, intensifier les consultations d’égal à égal pour relever les défis de la paix et promouvoir le dialogue entre les cultures pour cimenter les liens pour la paix.

Nous sommes persuadés qu’avec les efforts conjugués de tous les peuples épris de paix, nous pourrons construire un monde sans guerre ni pauvreté, un monde de sécurité universelle et de prospérité partagée.

Pour terminer, je souhaite un plein succès à ce forum.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114