Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang au sujet de la suspension par les États-Unis de leurs obligations découlant du traité FNI et du lancement du processus de retrait

2019/02/02

Q : Le Secrétaire d'État américain Pompeo a annoncé que les États-Unis suspendaient leurs obligations en vertu du Traité entre l'Union soviétique et les États-Unis sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) à partir du 2 février et qu'ils entameraient un processus de retrait. La Chine a-t-elle des commentaires à faire à ce sujet ?

R : La Chine exprime ses regrets à cet égard. Nous avons répété à plusieurs reprises notre position concernant le traité FNI. Traité bilatéral important en matière de contrôle des armements et de désarmement, le FNI joue un rôle très important dans l'assouplissement des relations entre grands pays, la promotion de la paix internationale et régionale, et la sauvegarde de l'équilibre stratégique et de la stabilité au niveau mondial. La Chine s'oppose au retrait des États-Unis et exhorte les États-Unis et la Russie à résoudre judicieusement leurs différends par le biais d'un dialogue constructif.

Le retrait unilatéral des États-Unis du traité FNI pourrait provoquer un ensemble de conséquences néfastes. La Chine suivra de près l'évolution de la situation.

Q : La Chine acceptera-t-elle de négocier un nouveau traité multilatéral sur le contrôle des armements pour remplacer le traité FNI ?

R : La multilatéralisation du traité FNI implique toute une série de questions complexes couvrant les domaines politique, militaire et juridique, qui suscitent les préoccupations de nombreux pays. La Chine s'oppose à la multilatéralisation du traité FNI. Il est urgent de défendre et d'appliquer le traité existant, plutôt que d'en créer un nouveau.

 Recommander à    Imprimer

L'adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114