中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > A la une
L'ouverture de l'ambassade de la République populaire de Chine à Ouagadougou
2018/07/13

OUAGADOUGOU, 12 juillet (Xinhua) -- L'ouverture de l'ambassade de la République populaire de Chine ce jeudi à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, est "un signal fort", qui marque le début d'une "nouvelle ère" dans les relations entre le Burkina Faso et la Chine, a déclaré le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba.

L'ouverture de l'ambassade est "un immense bonheur" et "un signal fort", marquant une "nouvelle ère" en matière de coopération entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine, a déclaré M. Thiéba lors de la cérémonie d'ouverture riche en couleurs.

Le vice-premier ministre chinois, Hu Chunhua, a pour sa part déclaré qu'"aujourd'hui, c'est une journée historique", saluant les autorités burkinabè pour cette reprise de coopération.

Il a souligné que le gouvernement chinois attache une haute importance aux relations bilatérales sino-burkinabè et compte être un partenaire privilégié pour le développement du Burkina Faso.

De nombreux diplomates chinois et burkinabè, des hommes d'affaires et les amis de la Chine ont assisté à la cérémonie.

Saluant le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, le Premier ministre burkinabè a rappelé que de grands projets dans le pays seront soutenus par la Chine, y compris notamment la construction d'un hôpital moderne sous-régional à Bobo-Dioulasso, la deuxième plus grande ville burkinabè.

La prochaine visite du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré en Chine en marge du prochain Forum de coopération Chine-Afrique prévu à Beijing permettrait de peaufiner plusieurs projets, a ajouté M. Thiéba.

Le Burkina Faso a annoncé le 24 mai 2018 sa décision de rompre ses relations "diplomatiques" avec Taiwan. Le pays de l'Afrique de l'ouest avait établi des liens avec Taiwan en 1961, lesquels ont été interrompus en 1973 et ensuite repris en 1994.

Selon les autorités burkinabè, cette décision a été prise pour "défendre les intérêts du Burkina Faso et de son peuple" et pour "nouer le meilleur partenariat afin de consolider le développement socio-économique de notre pays".

Suggest to a friend
  Print